Comment cultiver, soigner et diviser les grands iris barbus

C'est un moment magique lorsque les grands iris barbus déploient leurs bourgeons pour révéler un kaléidoscope de couleurs au printemps.

 

Ces plantes vivaces s'épanouissent dans les zones tempérées où les températures hivernales plongent en dessous de zéro et permettent à la plante de devenir dormante  avant la croissance de l'année suivante.

 

L'hybridation, a augmenté la taille des fleurs  tout comme la palette des couleurs.

On trouve toutes les couleurs dans les grands iris barbus, à l’exception du rouge pur.

 

Plantation et division

Plantez-les dans un endroit  ensoleillé en fin d'été.
Les plantes ont besoin de sols bien drainés et d'au moins six heures d'ensoleillement par jour.

Préparer leurs emplacements

On peut mettre un engrais à faible teneur en azote. Surtout pas de fumier ou de compost, ou alors en faible quantité et très bien décomposé. Un engrais trop riche en azote favoriserait le développement des feuilles au détriment des fleurs. Utiliser un engrais granulaire deux fois par an - au début du printemps et juste après la floraison lorsque les rhizomes préparent la prochaine floraison.

Arroser uniquement à la plantation ou par temps de sécheresse durable.

 

Donnez-leur de la place pour respirer.

Les grands iris barbus ont besoin d’une bonne circulation de l’air.

Plantez les à un minimum de 50 cm de distance.

Ne surtout pas les pailler: le paillage retient l'humidité, et trop d'humidité provoque la pourriture molle des rhizomes.
 

Après la floraison

Couper les tiges qui ont porté les fleurs à 10-15 cm du sol.

Ne laissez pas vos iris former des gousses après la fin de la floraison: cela les épuiserait inutilement.


Enlevez le feuillage fané qui recouvre le sol à l’automne
Cela permettra de réduire les chances des  ravageurs et des maladies.

 

Division des touffes

Diviser les touffes des iris tous les trois à quatre ans en fin d'été. (Voir article ci-dessous)
Les iris produisent des feuilles, des tiges florales et des racines à partir d’un rhizome.

Quand la plante s’étale, le rhizome d’origine produit d’autres rhizomes, qui à leur tour produiront des feuilles et des fleurs.

Au fil du temps, cependant, le rhizome d'origine meurt. Lorsque cela se produit, la production de fleurs ralentit , il est alors nécessaire de diviser la plante, d’enlever et replanter les nouveaux rhizomes afin qu'ils puissent se développer.

L’iris barbu doit être divisé pendant l'été.

 

La division pas à pas

A: Arrachage

Soulever soigneusement la touffe avec une fourche à bêcher ou une bêche, en prenant soin de ne pas couper dans les rhizomes de plus que nécessaire.
 

B: Division

Diviser les rhizomes en les séparant avec vos mains. Dans certains cas, vous devrez peut-être utiliser un couteau bien aiguisé pour séparer les rhizomes . Si c'est le cas, tremper votre couteau dans une solution de 10 pour cent - d'eau de Javel / eau - entre les coupes.

Un  bon  rhizome est à peu près aussi épais que le pouce, il a des racines saines, et un ou deux éventails de feuilles. Les gros et vieux  rhizomes qui n'ont plus de feuilles peuvent être jetés.

C: Lavage

Laver le rhizome, ce qui vous permettra  de repérer s’il a des prédateurs (ver perceur par ex). Si vous trouvez un perceur, détruisez le.
Certains jardiniers aiment laver les rhizomes d'iris dans une solution javellisée à 10 pour cent pour les protéger contre les maladies.

 

D: Jeter les vieux Rhizomes

Les rhizomes mous, malodorants, ou pourris doivent être détruits.
Jeter tous ceux qui semblent légers, creux, ou semblent morts, comme le rhizome montré ici.

 

E: Couper les feuilles

Coupez les feuilles de sorte qu'elles fassent de 15 à 20 cm de long.
Cela favorisera la repousse de nouvelles racines au lieu d'essayer de maintenir de longues feuilles.

 

F: Coupe des racine

Couper les racines de la largeur de la main.

G: Plantation

Faîtes une cuvette plus profonde que la taille des racines, créez un petit monticule au milieu, disposez le rhizome au dessus de façon que sa face supérieure soit à peine visible à la surface du sol.

Disposer les racines de chaque côté du monticule le plus verticalement possible.

 

           

                  Recouvrez le de terre, tassez, arrosez jusqu'au refus.

                Arrosez encore le lendemain et rebouchez la cuvette.

H: Distances de plantation

Espacez les plants entre 40 et 50 cm de distance. Plantez les de préférence de manière à ce que le côté du rhizome opposé aux feuilles soit dirigé vers le sud. Arrosez-les bien à la plantation, mais ne continuez pas ensuite sauf si le temps devient sec.
La plupart des feuilles vont jaunir et dépérir mais, ne vous inquiétez pas car dés l’automne de nouvelles vont apparaître qui développeront des tiges florales au mois de mai suivant.