'Quaker Lady' (Bertrand Farr 1909)

La période juste avant et après la Première Guerre mondiale vit des améliorations marquées dans la qualité de la fleur des iris barbus. Wister résume parfaitement la situation dans The World of Irises (Warburton et Hamblen1978) quand il dit que l’amateur d’iris  d’aujourd’hui ne peut réaliser les frissons que ressentirent, deux à trois ans après la fin de la Première Guerre mondiale ceux qui n'avait connu que ces pauvres iris du siècle passé. Ce sont les Américains qui ont fait le plus pour améliorer l'iris barbu dans les premières années du XXe siècle. Amateur passionné Bertrand Farr  importa d’Angleterre la collection entière de Peter Barr. Tombé fou amoureux des hybrides modernes qu'il a reçus il créa sa propre pépinière et ses propres cultivars comme 'Quaker Lady'. Introduit en 1909, cet iris diploïde  est toujours disponible aujourd’hui. Les frères Sass, Jacob et Hans, venus d’Allemagne avaient émigré au Nebraska en 1884 et commencèrent à cultiver des iris barbus. Au fil des années ils ont introduit de nombreuses variétés d'importance historique. L'une des introductions les plus importantes de Hans était ‘King Tut’, un jaune qui fut utilisé pour créer le célèbre 'Ramsès'. Jacob utilisa 'Ramsès'  pour créer 'Ola Kala' 

.